Windows Storage Server 2008 – Target iSCSI

Lors de la session haute disponibilité SQL Server que j’ai eu le plaisir de co-animer lors des Techdays 2010, une des démonstrations mettait en œuvre un cluster SQL Server. Un cluster alors que je disposais seulement d’un PC (portable) !!! Hum hum, intriguant …

Petit rappel :

La mise en cluster du service SQL Server constitue une option de haute disponibilité permettant de s’affranchir des pannes matérielles. Le cluster de basculement, ou failover cluster, est constitué d’une grappe de serveurs, appelés nœuds, qui fonctionnent de concert pour que les applications et les ressources critiques restent disponibles. Un cluster de basculement, au minimum, est constitué d’un élément de stockage partagé (Fibre Channel ou iSCSI) et de deux serveurs. Des volumes sont présentés à tous nœuds du cluster.

Sur un seul ordinateur, j’ai donc utilisé la virtualisation afin de mettre en place cette démonstration. Deux VM pour les nœuds du cluster et une VM afin de faire office de target iSCSI,, en quelque sorte, mon SAN, le fameux élément de stockage partagé accessible depuis les nœuds du cluster.

Lors de la démonstration des Techdays, je m’étais appuyé sur l’excellent logiciel de StarWind afin de mettre en place un stockage partagé iSCSI.

Je vous propose aujourd’hui un petit pas à pas afin de configurer Windows Storage Server 2008 comme Target iSCSI et de présenter un volume à un autre serveur. Ce tutorial ne présente pas la création d’un cluster, mais seulement la création de volumes sur un espace de stockage partgaté et la connexion d’un serveur à ce volume partagé.

Tout d’abord, il convient de télécharger la version spécifique Storage Server de Windows 2008, pensez aussi à télécharger le .iso du logiciel Target (Microsoft iSCSI Software Target 3.2).

image

Une fois que vous aurez installé votre serveur Windows 2008, surprise, contrairement aux autres éditions de Windows, vous n’avez pas a changer de mot de passe … Et le mot de passe n’est pas vide. Par défaut, le mot de passe est : “wSS2008!”. Sans les guillemets bien sur. Seconde surprise, même si vous avez configuré des options régionales pour notre bonne vielle France, vous êtes en querty !!!! Pensez-y.

Une fois connecté, vous rejoignez votre domaine Active directory et installez aussi le logiciel Target iSCSI.

Dans mon exemple, le serveur Windows Storage porte le doux nom de WSS2008. Le serveur qui va bénéficier de cette LUN, pour ce tutorial, est mon serveur Data Protection Manager (DPM2010).

Nous allons donc configurer le target iSCSI, mais avant tout, on va garder de côté le nom iQN (iSCSI Qualified Name) du serveur qui va accéder à ce target (nom iSCSI Initiator).

Pour cela, sur le serveur DPM2010, on cliques sur iSCSI Initiator dans le menu Administrative Tools.

image

Le nom iQN est alors visible sur l’onglet configuration (Windows 2008 R2)

image

Sur un Windows 2008, l’information est présente sur l’onglet Général.

image

Une fois récupéré le nom iQN de l’initator, sur le serveur Windows Storage Server, on lance la console iSCSI Software Target.

image

Cette entrée de menu dans Administrative Tools n’est présente que si vous avez installé le logiciel iSCSI Target.

image

Click droit sur iSCSI Targets, et on lance la Wizard de création d’une cible.

image image  image

L’iQN de l’initiateur que l’on a mis de côté lors d’une étape précédente …

image image

Voilà, le target est créé :

image

Il reste maintenant à ajouter des volumes qui seront ainsi présenté à mon serveur DPM.

image

Re Wizard

image image image

image image image

Le disque est a présent créé, reste à se connecter depuis le serveur “Client”, mon serveur DPM.

 

Sur le serveur DPM, iSCSI initiator, onglet Discovery :

image image image

image  image image

Une fois el disque présent dans le gestionnaire de disques, il faut (si cela n’a pas été fait précédemment) initialiser le disque et créer le volume.

Votre disque iSCSI est prêt à être utilisé.

Si vous souhaitez faire un cluster, il faut bien entendu ajouter au niveau du Target un initiateur pour chaque nœud devant accéder à ce volume partagé et connecter chacun des nœuds au target iscsi.

Pour toute question n’hésitez pas à me contacter.

 

clip_image001

Christophe LAPORTE
Consultant – Formateur certifié Microsoft / MVP SQL Server

Conseil IT | Web : http://www.conseil-it.fr
MVP SQL Server | Blog: http://christophelaporteatwork.spaces.live.com

A propos Christophe

Consultant SQL Server Formateur certifié Microsoft MVP SQL Server MCM SQL Server 2008
Cet article, publié dans Windows, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Windows Storage Server 2008 – Target iSCSI

  1. Ping : Denali – Installation d’un cluster 2 nœuds | Christophe LAPORTE – Consultant SQL Server

  2. Ping : Microsoft iSCSI Software Target 3.3 | Christophe LAPORTE – Consultant SQL Server

  3. Ping : Windows 8 : Target iSCSI | Christophe LAPORTE – Consultant SQL Server

  4. Ping : SQL Server – Les solutions pour créer un Guest Cluster | Christophe LAPORTE – Consultant SQL Server

  5. Torti dit :

    Bonjour, tres interressant.
    Je voudrais tester la meme config expliqué si dessus, mais avec 5 ou 10 clients, comment faire 5 ou 10 target différent, et surtout que chaque client ce connecte sur une carte reseaux propre.

    • Christophe dit :

      Bonjour

      Identifiez bien les rôles. Pour le target, vous pouvez en avoir qu’un seul. Créez plusieurs LUNS, éventuellement 5 ou 10 en fonction du nombre de vos clients et du fait qu’ils ne partagent pas les mêmes LUNS (ce qui n’est pas le cas du cluster de basculement qui a besoin d’un stockage partagé, hors stockage sur un partage réseau).
      Ensuite, sur chaque poste client utilisez l’initiateur iSCSI afin de pointer sur le target et attachez la bonne LUN.

      Christophe

      • Torti dit :

        Merci pour les infos
        J’ai tester un client avec un seul lun, cela fonctionne oui et non.
        En fait coté target pas de pb, en revanche cotê client j’ai l’initiateur qui me dit que le disque est connecté, mais il ne monte pas.
        Ma config coté target windows serveur 2008, et coté client windows 7 pro
        Peut etre que cela ne fonctionne qu’entre windows serveur?
        De toute facon meme si cela fonctionnait avec plusieurs client, qui gere dans ce cas les metadonnées, je risque d’avoir des pb de corruptions de fichiers?
        Est ce que le logiciel software target fait office de gestionnaire de metadonnées?
        Une autre chose me parait bizarre n’est il pas possible de mettre en target un disque sans passer par la phase disque virtuel?
        Mais tout simplement de targeter un disque local?
        Je fais des tests dans un cadre professionnel.
        Cordialement..

      • Christophe dit :

        Bonjour
        Il est normal que la même LUN pose problème lorsque elle est montée sur 2 machines distinctes. La question de l’arbitrage, ou réservation (couche SCSI), se pose. Ce que vous appeler les meta données.
        C’est pour cela que si l’on veut partager une LUN entre plusieurs hôtes, il faut implémenter la couche cluster de Windows (<= 2008R2 : édition entreprise, édition standard depuis 2012).
        Donc oui, on oublie Windows client …
        Une fois la LUN présentée aux 2 hôtes, il faut "donner" la propriété de la LUN à un nœud à un instant T. La propriété pouvant être déplacée (failover) entre les nodes. Sauf dans le cadre d'un volume CSV ou la réservation se fait niveau fichier.
        Puisqu'il s'agit d'un projet dans un cadre professionnel, expliquez moi concrètement ce que vous cherchez à faire. Peut être nous ne sommes pas loin de la solution.

        Avec la solution du target "software" Microsoft, oui il est plus simple de travailler avec un VHD, le disque virtuel. Certaines baies de disques et même certain NAS proposent en standard le target iSCSI. Et là par contre vous pouvez passer directement sur une LUN crée sur le raid group.

        Christophe

  6. Torti dit :

    Bonsoir, merci pour ce complement d’info, je suis dans une societe audiovisuel traitant des fichiers video volumineux en moyenne 80G.
    Sachez que je ne suis pas un tres bonne expert, je pense avoir de bonne base en informatique , mais je pense aussi qu’un projet comme un serveur de media, est un petit peux compliqué.
    Aujourd’hui nous avons 2 serveurs de production en Iscsi qui eux permetent le partage le donnée, et surtout ils gere les metadonnées.(petit inconvenient ils sont tres chere)
    Lorsque vous me parlez de cluster, c’est un peux chinois,
    Je pensais que le logiciel de target windows permetait de gerer les metadonnées.

    A l’origine de ce projet, j’ai un serveur 40 disques pour une capacité de 65T, que je n’utilise plus, je voulais le modifier pour le transformer en serveur Iscsi.
    Je suis aussi en test sur un logiciel appellé Tiger store(de la marque Tiger Technologie) mais ce systeme fonctionne en san, mais la mise en oeuvre en beaucoup plus ardu sur un plan materiel(switch FC,serveur de metadonnées, et baies de stockage, cable FC, et cable reseaux pour les metadonnées)
    Alors que le Iscsi lui n’a besoin que de cables reseaux.
    D’autre part concernant les disques virtuel, ce qui me fais peur, c’est la maintenance, comment reparer un disque virtuel? Puisque l’on ne vois pas ce qu’il y a dedans.Enfin il me semble.
    Voila en conclusion, je pense tout de meme que ce que je veux faire est un peux tordu.

    J’espere avoir ete clair.
    Cordialement.

    • Christophe dit :

      Bonsoir

      Je comprends mieux.
      Est-il possible dans votre mode de travail d’utiliser un partage de fichier au format SMB3 qui serait fourni par le serveur. Un Windows serveur 2012 R2, les disques a mettre dans un storage pool, pas exemple. Et ensuite créer un partage.

      Côté client créer un lecteur réseau qui pointe directement sur ce serveur. Et c’est tout. Ou du moins dans une utilisation « classique ». Votre métier et les logiciels qui vont avec ont peut être besoin de quelque chose de plus spécifique. L’iSCSI ne permet juste que de connecter un client avec une espace de stockage sur un serveur. Le gestion des métadonnées doit être confié à un outil tiers.

      C’est effectivement le cas pour Tiger Store. D’ailleurs, il peut tout a fait s’utiliser sur du réseau Ethernet (vu dans les specs du produit).

  7. Torti dit :

    Bonsoir,
    Effectivement nous avons besoin que nos soit vu comme un disque local, nous sommes tributaire des logiciels utilisés dans l’industrie audiovisuel.
    Je tout de meme continuer mes test avec Tiger.
    En cas merci pour vos info.
    Cordialement

  8. jaacckk dit :

    Bonjour Christophe j’ai beau cherché mais ou télécharger la version storage de windows server 2008?????

    • Christophe dit :

      Bonjour

      La version storage server 2008 n’est peut être plus accessible (hors abonnement MSDN peut être).
      Mais depuis, avec un 2012 ou 2012R2, le target iSCSI est inclus dans Windows. Donc tout peut être testé facilement avec une version évaluation de Windows.

      Cdlt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s