Denali – Base TempDB locale pour une instance en cluster

J’avais abordé l’installation d’un cluster 2 nœuds avec la CTP3 de Denali (j’aborde également la possibilité d’installer un cluster sur des serveurs core dans mon atelier technique sur la haute disponibilité dans Denali).

Voici une autre nouveauté de SQL11 : Denali offre la possibilité de déplacer la TempDB d’une instance en cluster sur un disque local du nœud actif.

La procédure est très simple. Nous allons travailler sur l’instance SQL1Core, qui comme son nom l’indique est installée sur un couple de serveurs …. core.

image

La TempDB est bien sur un disque cluster :

image

Pour déplacer les fichiers, il suffit de procéder comme si l’instance n’était pas clusterisée :

image

Après un redémarrage de l’instance, les fichiers sont bien créés dans le répertoire destination (qui existe sur les deux nœuds, of course !).

image

image

Quel est le bénéfice de déplacer la TempDB sur des disques locaux ? Si votre SAN n’est pas très performant, il va ainsi être soulagé d’une part sérieuse d’activité, la TempDB est relativement sollicitée pour les tris, les joins, les tables temporaires, le version store si vous avec activé le RCSI sur certaines bases, etc … cela peut aussi libérer de l’espace sur le SAN, éviter aussi de réserver une ou plusieurs lettres pour identifier le volume si vous ne travaillez pas avec des points de montage … Est-ce que cette solution sera plus performante que des LUNs issus du SAN ? Cela dépend … Il faut tester, comme d’habitude. Mais imaginez vos serveurs avec des disques SSD locaux … Ah oui, là, ça commence à devenir intéressant. Et pourquoi pas du FusionIO si vous avez besoin de performance ET de plus d’espace ? Sourire

Quel est le risque ? Que se passe t’il si mon instance bascule ? Quid des données qui sont en TempDB ? En fait, rien de plus et rien de moins que ce qui se passe avec un disque cluster … N’oubliez pas que la TempDB est recrée a chaque démarrage de l’instance SQL, cluster ou pas. Donc une TempDB locale ne pas pas de soucis.

Cette innovation au sein du cluster SQL parait intéressante. Même si je n’ai pas encore suffisamment de recul concernant cette fonctionnalité pour me prononcer définitivement, nul doute que je vais tester cela plus en profondeur.

A propos Christophe

Consultant SQL Server Formateur certifié Microsoft MVP SQL Server MCM SQL Server 2008
Cet article, publié dans SQL Server, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s