Valeur des certifications technologiques

De nombreux éditeurs proposent des certifications techniques afin de ‘valider’ le savoir (et/ou savoir faire) de professionnels de l’informatique. Microsoft propose depuis 20 ans des certifications que sous sommes nombreux à avoir passé.

Il est tout a fait légitime de se poser des questions quand à la valeur de ces certifications. Tout comme une question technique, celle ci peut prêter à débat. Est-ce que la certification reflète le niveau de la personne qui la détient ? Pas forcément. Lors d’assistance au recrutement pour certaines sociétés, j’ai rencontré des profiles certifiés, voir très certifiés, qui, à la première question demandant réflexion et non bachotage se sont retrouvées plantées.

A côté de cela, j’ai rencontré bien des personnes très qualifiées, avec énormément d’expérience, qui n’avaient aucune certification au compteur.

Une certification n’est pas une certitude, elle a la valeur que vous lui donnez.  Soyez honnêtes avec vous-même et soyez honnêtes envers les autres, sous peine de dévaloriser votre certification.

Formez vous ! Suivez un cursus officiel (en espérant que votre formateur ne soit pas un pur ‘Powerpoint player’ et qu’il/elle ait une réelle pratique), demandez une formation spécifique, pratiquez, encore et encore, utilisez des machines virtuelles, bien des produits en version évaluation permettent des tests de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Profitez-en. Et passez vos MCP la tête haute, ne cherchez pas de version corrigée sur internet, ce qui malheureusement existe.

Pour ma part, j’ai la chance de pouvoir passer de nombreuses certifications en version Beta. A savoir que autant les questions que les réponses peuvent contenir des erreurs. On participe ainsi à l’élaboration du test public. Mais en outre, il n’est pas possible de tricher, car à ce stade de la conception du test, aucune fuite n’est possible. Donc à ceux qui voudraient me retourner à juste titre l’argumentaire de bachotage bête et méchant sur les certifs que j’ai obtenues, sachez que beaucoup l’ont été en version beta, avant même les sorties des produits en RTM pour certaines, avant la sortie de livres, de training kits, etc … Loin de moi l’idée de me faire mousser, je suis loin d’être le seul dans ce cas de figure.

Est-ce que les certification proposées par Microsoft suivent l’air du temps. Difficile de se prononcer. Tout n’est pas parfait. Le modèle QCM a ses avantages et ses inconvénients. Nulle doute que les certifications vont intégrer, de plus en plus, une partie mise en pratique, comme c’est le cas sur le second test du SQL MCM.

Et les certifications essaient de suivre l’évolution technologique. Une certification Private Cloud a ainsi vu le jour permettant ainsi une validation des acquis pour des solutions (donc au delà des connaissance d’un simple produit).

image

Pour ceux qui attendent les MCP sur SQL Server 2012, sachez que les beta sont disponibles depuis peu. Une fois les tests passés, je donnerais probablement mon sentiment sur ces nouvelles versions, sans pour autant dévoiler leur contenu.

Les cours MOC sont aussi en disponibles en Beta (pour les MCT). Je suis en train de regarder tout ça, mais ça prend du temps !

A propos Christophe

Consultant SQL Server Formateur certifié Microsoft MVP SQL Server MCM SQL Server 2008
Cet article, publié dans Certification, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s