SQL Server Backup to Windows Azure Tool

Si vous avez aimé les précédents billets exploitant les possibilités de Windows Azure pour externaliser vos sauvegardes dans un datacenter distant ou bien pour planifier automatiquement vos sauvegardes en tenant compte de la charge de votre serveur, vous avez probablement noté que ces options sont accessibles aux version récentes de SQL Server.

Mais voilà : il reste encore quelques serveurs SQL en version 2005 et suivants … Même si je ne saurais trop vous conseiller de migrer afin de profiter de toute les fonctionnalités de SQL Server, il existe une solution afin de pouvoir chiffrer et compresser nativement vos sauvegardes, de les sauvegarder localement ou bien dans le cloud.

Je vous recommande donc de tester SQL Server Backup to Windows Azure Tool.

image

La configuration minimale est composée de SQL Server 2005+ et Windows 2008+ / Windows 7+.

L’installation est plutôt … simple, avec comme prérequis le DotNetFX4.

imageimage

Vous pouvez à présent passer à la phase de configuration. N’oubliez pas que cet outil vous permet de sauvegarder localement, et dans le cloud. Donc sélectionnez un répertoire et ensuite munissez vous de votre compte de stockage, d’une clé d’accès et créez un conteneur.

imageimageimageimageimage

Si vous le souhaitez vous pouvez ajouter d’autres règles, pour les fichiers trn par exemple.

image

Ensuite, vous n’avez plus qu’à planifier des sauvegardes dans SQL Server, comme vous le faire habituellement.

Le, ou les répertoires que vous avez configuré précédemment seront scrutés, et dès qu’une sauvegarde y sera déposée, elle sera automatiquement transférée dans votre conteneur Azure.

image

Si vous choisissez l’option, tel que je l’ai fait ici de stocker le fichier de backup sur Azure, un fichier Stub (fichier .bak dans mon exemple) subsiste sur disque, dans votre répertoire et sera utilisé lors de restaurations. Le fichier Stub et le fichier de backup sont recopiés dans le conteneur Azure.

Il est également possible de créer une stratégie uniquement locale :

imageimageimageimage

Auquel cas, on bénéficie de la compression et de lu chiffrement pour SQL Server 2005+, toute édition confondue …

Tiens, est-ce que cet outil fonctionne avec SQL Express. La réponse est oui. j’ai testé avec un SQL Express 2008R2, on garde le bénéfice de la compression et du chiffrement.

Il est légitime de se poser la question sur le taux de compression :

La même base a été sauvegardée dans le répertoire managé, ainsi que dans un autre répertoire, avec et sans compression.

image

Et si l’on supprime le chiffrement, le poids du fichier est identique. Le chiffrement n’a donc pas d’impact sur le poids de la sauvegarde.

image

Les plus attentifs auront noté l’extension .gz. Oui, vous pouvez décompresser ce fichier avec n’importe quel outil de compression qui supporte ce format.

Pour restaurer une base, aucune modification par rapport à ce que vous connaissez déjà. MSDB enregistre l’historique des sauvegardes et l’ordre restore database from disk fonctionne parfaitement.

Mais j’avoue avoir été un peu déçu de ne pas avoir à saisir le mot de passe du chiffrement lors de la restaure.

J’ai fait un certain nombre de test sur une autre machine sur laquelle l’outil est également installé :

  • Si le backup est dans un autre répertoire que celui qui a été configuré comme étant managé, le restaure échoue
  • Si le mot de passe saisi pour le chiffrement ne correspond pas à celui du serveur source, le restaure échoue
  • Si un des fichiers est absent, le restaure échoue

Cela peut paraitre moins sécurisé qu’avec un certificat, mais la solution reste satisfaisante.

 

Par acquis de conscience, J’ai essayé avec Windows 2003.

image

L’outil s’installe, mais ne fonctionne pas. En fait, la commande backup s’exécute, sans que l’on en voit la fin …

 

Pour conclure, difficile d’être  d’être totalement conquis lorsque l’on a gouté au backup vers Azure ou à la sauvegarde managée ou chiffrée avec un certificat. Mais impossible d’être déçu car l’effort est louable et mérite d’être salué. De plus cet outil fonctionne parfaitement et fait ce qu’il doit faire! On apprécie en particulier l’ajout de la compression et du chiffrement pour SQL Server 2005 et suivants, et ce, sans conditions sur l’édition.

Happy backups.

A propos Christophe

Consultant SQL Server Formateur certifié Microsoft MVP SQL Server MCM SQL Server 2008
Cet article, publié dans SQL Server, Windows Azure, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s