SQL Server 2016-Instance en cluster-Storage Spaces Direct

Mon précédent billet nous a permis de configurer un volume CSV au dessus d’une infrastructure disque hyper-convergée. Storage Spaces Direct, concurrent direct de Nutanix ou vSan permet d’agréger des disques locaux perforants (NVMe et autre SSDs) ou à bas cout (interface SATA).

Théoriquement prévu pour supporter une infrastructure Hyper-V, j’ai voulu tenter le coup pour un cluster de basculement SQL Server.

Note : la configuration qui suit est fonctionnelle, et, à l’heure actuelle, totalement NON SUPPORTEE.

Une fois le disque CSV créé, il reste à installer une ou plusieurs instance en cluster. Depuis SQL Server 2014, l’utilisation de disque CSV est supportée pour un FCI, j’avais par ailleurs posté un billet, avec la marche à suivre, à ce sujet.

J’ai ainsi ajouté la fonctionnalité dotnetfx3.5 (obligatoire) au 4 nœuds du cluster créé précédemment. J’aurais tout aussi bien pu créer plusieurs autres VMs.

Je en vais pas faire défiler les copies d’écrans du setup SQL Server que vous connaissez probablement, sinon référez vous à un de mes précédents posts pour l’installation d’un cluster de basculement.

C’est au moment de choisir le stockage pour l’instance que le disque CSV apparait.

image

Windows est en version CTP2. SQL Server 2016 est en CTP2.2. Logique donc que tout ne soit pas parfait. Mais voir un GUID en lieu est place du Pool Name du volume, c’est un peu dommage. Dans la console cluster on retrouve ce même PoolID.

image

Si dans le futur une telle configuration est supportée, ce genre de détail devrait être corrigé. Sachant que dans l’écran suivant, le nom du CSV est lui correct.

image

Poursuivons l’installation :

imageimage

Il ne reste plus qu’à faire des add node sur les 3 nœuds restants. Rien de particulier cette fois ci. Reportez vous aux différents billets à ce sujet.

Petite note, lorsque vous voulez automatiser, penser à ne pas tout paralléliser : lors du Add Node, le setup de SQL Server cherche à valider l’état du service sur les nœuds non encore installés. Cette étape échoue si un nœud est en cours d’installation.

Une fois tous les nœuds ajoutés le FCI est opérationnel sur les 4 nœuds avec un stockage réparti sur tous les nœuds. Nous avons supprimé le SPOF que constitue le stockage centralisé dans un cluster de basculement. Il aurait aussi été possible d’utiliser un logiciel tiers de réplication de bloc tel que DataKeeper, comme je l’avais fait ici.

Sachant que cette configuration n’est pour l’heure pas supportée, pourquoi en parler ? Peut être parce que j’attends avec impatience le jour où il sera possible de disposer et manipuler des instances SQL en haute disponibilité comme on joue avec des machines virtuelles sur un cluster Hyper-V.

Ne vous méprenez pas, je suis un fan des groupes de disponibilité, mais il faut bien avouer que dans certains cas, un cluster de basculement est suffisant.

L’environnement hyper-convergé, où les ressources disque et CPU sont mutualisées, est clairement la tendance actuelle niveau virtualisation. La bascule d’une VM d’un nœud à l’autre est transparente (sans coupure de service, ni de connexion réseau comme avec le live migration des VMs). Le stockage allie performance, flexibilité et extensibilité. Proposer la création de VM en Self-Service, …

Reproduire les concepts pour les instances de bases de données parait être une évidence (la mobilité des bases est déjà acquise de part les groupes de disponibilité avec l’utilisation du listener).

Plus les version de Windows et de SQL se succèdent, plus on s’en rapproche. Les briques techniques sont toutes là, ou presque.

Happy FCI sur Storage Spaces Direct

A propos Christophe

Consultant SQL Server Formateur certifié Microsoft MVP SQL Server MCM SQL Server 2008
Cet article, publié dans SQL Server, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour SQL Server 2016-Instance en cluster-Storage Spaces Direct

  1. Ping : SQL Server 2016 supporte Windows Server 2016 Storage Spaces Direct | Christophe LAPORTE – Consultant SQL Server

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s