Bench IOPS Intel P3700 Samsung 950Pro

J’avais annoncé il y a quelques jours un test d’IOPS à venir. Ayant eu un peu de temps pour réaliser ces mesures brutes, je vous livre ici les résultats. Notez tout de même que j’ n’ai pas spécialement cherché à optimiser quoi que ce soit au travers de drivers ou de configuration spécifique. Le test est brut : plug and bench …

Même si ces deux disques ne concourent pas tout a fait dans la même catégorie (la carte Intel étant relativement plus professionnelle), il me paraissait néanmoins intéressant de les confronter. Les cartes PCI ont fait leur preuves dans le monde professionnel, les disques SSD progressent en terme de part de marché, bien que le cout d’un disque 800GB soit encore élevé. Et puis, on sent poindre une “nouvelle” technologie, les disques NVMe, encore du flash (pour les curieux lire l’article sur Tom’s Hardware).

Au moment du déballage, on reste un peu sur sa faim avec le Samsung 950Pro. Petit packaging, remarque pour une taille de 8 x 2.2 pas la peine d’en faire plus. 61tt0bD45aL._SL1034_

Le déballage de la carte Intel P3700 a quelque chose de plus “pro” encore une fois. Emballée avec soin, elle ne devrait pas souffrir du transport. Presque, les carets FusionIO que j’avais utilisé sur un cluster étaient moins bien loties.

41430N-UeML

Mais quel bonheur de déballer ces jouets …

Une fois connectées dans un de mes serveurs (Windows 2012R2), place au test via SQLIO.

image

Effectivement on n’est pas déçu ! J’attendais des IOPS, ils sont au rendez-vous. Côté bande passante, ce n’est pas trop mal non plus.

image

Mais, généralement, on attend surtout une faible latence. Là encore, la copie rendue est tout a fait correcte.

image

De quoi laisser présager de la performance d’un serveur SQL … Sourire 

Sauf qu’aujourd’hui, une trèèèèsssssss grosse majorité des serveurs SQL sont virtualisés. Ce domaine est en train d’évoluer et l’hyper-convergence pointe le bout de son nez. Pour avoir joué avec du Simplivity ou du Nutanix, j’étais resté sur ma faim côté latence écriture. Avec de telles performances il sera possible d’avoir plusieurs tiers sur les machines et augmenter ainsi la performance globale.

J’ai donc créé une VM sur mon serveur. Cette VM Windows 2016CTP5 dispose de 4vCPU et 8 GB de RAM (le but étant de tester les IOs). Le disque OS de cette VM repose sur un disque SSD sur mon serveur. J’ai également ajouté deux VHDX, un sur le 950 Pro et l’autre sur la P3700. Le comparatif des IOs physiques et virtuel laisse entrevoir les efforts qui sont fait pour diminuer le surcout lié à la virtualisation.

image

image

Mis à part les lectures en blocks de 8 sur la carte Intel, les courbes sont relativement proches, voire confondues ! Excellent.  Idem pour la latence.

A venir : un test DVDStore sur SQL2016 en utilisant ces disques …

A propos Christophe

Consultant SQL Server Formateur certifié Microsoft MVP SQL Server MCM SQL Server 2008
Cet article, publié dans Matériel, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s